6-8 mai 2020 Murcia (Espagne)

Conférenciers invités


 

veronica

Veronica Crosbie,

Professeur adjoint en migration et études interculturelles à SALIS, Université de Dublin. Autres rôles et responsabilités : Président de la MA en intégration des réfugiés (MARI) et président du réseau de l’Université de Sanctuary Ireland (Uosi).

Elle a joué un rôle déterminant dans la création de la DCU en tant que première Université du Sanctuaire en Irlande en 2016, ce qui implique la création d’une culture d’accueil pour les demandeurs d’asile et les réfugiés, et elle a également participé plus récemment à la création de NOMADS (Network of Migration and Diversity Studies) dans DCU.En 2017, elle a coprésidé le colloque Asylum Narratives et a corédigé un numéro spécial sur le thème dans la revue Studies in Arts and Humanities, qui a été publiée en janvier 2019.
 
Sa recherche doctorale s'est concentrée sur le développement de capacités pour une citoyenneté cosmopolite critique dans l'enseignement supérieur. Elle a publié sur ce thème dans des revues internationales à comité de lecture et a édité des collections de livres, tout en donnant des conférences sur le sujet en Afrique du Sud, au Royaume-Uni et en Espagne.
Au cours des trois dernières années, elle a mené une recherche-action participative sur l'intégration par les arts avec l'entreprise sociale BlueFire. Plus récemment, elle s'est intéressée à l'application de la théorie de l'approche par les capacités aux contextes de l'asile et des réfugiés, notamment en ce qui concerne la prestation directe en Irlande, en utilisant là encore la méthodologie de la recherche-action participative. Elle étudie également le modèle de l'université du sanctuaire comme cadre pour soutenir et développer des instituts d'enseignement supérieur socialement justes.
 
Elle accueille les candidatures de futurs doctorants intéressés par : les études sur les migrants et les réfugiés, y compris la référence au modèle du sanctuaire, les récits d'asile, les stratégies d'intégration ; l'approche du développement humain et des capacités ; les pédagogies critiques ; la recherche participative ; et la citoyenneté cosmopolite.


 
 

Alison

 

Alison Gourvès-Hayward,

Professeur, Cheffe du département Langues et  Culture Internationale, IMT Atlantique, Campus de Brest, France, une grande école d'ingénieurs française.. Elle a fait ses études en Grande-Bretagne (UCL & l’Université de Leicester), en France (Université de Bretagne Occidentale) et en Irlande, où elle a défendu sa thèse de doctorat en Etudes interculturelles à  Dublin City University. Elle dispose d’une expérience approfondie en formation, en interprétariat, en traduction et en management et formation d’équipes multiculturelles. Sa recherche porte principalement sur l’apprentissage interculturel en cours ou par télécollaboration, sur la médiation interculturelle et sur les compétences interculturelles de l’ingénieur (étudiant(e) ou en exercice). Elle a à son actif dans ce domaine un grand nombre d’articles, de communications et de présentations comme professeur invité dans les congrès, au niveau national et international.

 

 

Juan Miguel Aguado (1971),

Professeur d'Université et Maître de Conférences de la section de journalisme du Département d' Information et  Documentation de la Faculté de Communication et Documentation  de l' Université de Murcia dont il est professeur depuis 2002. Il est titulaire d'un doctorat en Journalisme et communication à l'Université Complutense de Madrid (Espagne) et une maîtrise en recherche sociale de l'Institut de philosophie et sociologie, Académie Polonaise des Sciences (Varsovie, Pologne).  Il mène des recherches pionnières depuis 2004 sur l’impact des la technologie mobile sur les écosystèmes médiatiques et sa relation avec les transformations sociétales et psychologiques dans la gestion de l'identité. Il a publié 13 livres, dont Communication and Cognition, 2003; Communication électronique, 2004; Mobile Society: Culture, Technologie et identité, 2008, Technologie et complexité sociale, 2010; Communication mobile: vers un nouvel écosystème numérique, 2013 et Perspectives émergentes sur l'évolution du contenu mobile, 2015. Ses publications comprennent également plus de 30 articles dans des revues à comité de lecture pertinentes dans le domaine de la communication et plus de 50 contributions à volumes révisés par des pairs dans le domaine des communications mobiles et médias.
 
En mai 2016, il est élu à l'unanimité par les élus régionaux Parlement de Murcie en tant que directeur général de la Radiotelevisión de la Región de Murcia (RTRM), la société de médias publics de la région de Murcie (sud-est de l'Espagne).En juin 2017, Juan Miguel est nommé Président de FORTA (Fédération des médias régionaux de la fonction publique Espagne), en développant différents projets et lignes stratégiques destinés à le renforcement de la radiodiffusion publique régionale en Espagne, y compris transformations numériques. En 2019, il est désigné comme ressortissant espagnol coordinateur du CIRCOM (Association Européenne des Régions Télévision).
 
Personnes connectées : 1